che25L’attaque meurtrière contre Charlie Hebdo est une déclaration de guerre à la démocratie républicaine et aux libertés qui la fondent.
J’exprime ma profonde compassion aux familles des victimes de cet attentat ignoble. Connaissant très bien, personnellement, Cabu et Wolinski et leur profond humanisme, j’éprouve un sentiment particulier de révolte. Je m’incline aussi, comme ancien ministre de l’Intérieur, devant les deux policiers touchés dans leur mission de sécurité.
L’islamisme radical armé ne nous laisse pas le choix du terrain sur lequel le combattre. Il ne doit, bien entendu, pas être confondu avec l’Islam dont l’immense majorité des fidèles réprouve aussi cette violence barbare. Cet attentat est aussi un mauvais coup porté à la citoyenneté et à la coexistence des religions dans notre République. Car elle fera le jeu de tous les extrémismes. L’heure est au sang-froid et à l’union nationale contre le terrorisme, sans distinction de race et de religion.

Jean-Pierre Chevènement : « L’heure est au sang-froid et à l’union nationale »