nadinelopesPar Nadine Lopes, maire-adjointe à la Culture et présidente du groupe MRC à Pontault-Combault.
A la veille du 11 novembre et du recueillement devant le sacrifice de millions d’hommes, il n’est pas inutile de souligner à quel point la compréhension de l’Histoire aide les hommes à vivre ensemble. Il faut entendre les souffrances, s’intéresser aux mémoires sans tomber dans une concurrence victimaire stérile. Il est plus fructueux de chercher les enjeux, les responsabilités, les zones grises de l’occultation ou du non-dit.
La démarche « Regards d’Histoire » autour du 17 octobre 1961 allait dans ce sens. Elle a permis à des générations différentes d’apprendre, de se rencontrer et de dialoguer.
En cette période électorale , on aimerait que le temps du débat public, sur les questions qui nous préoccupent, soit aussi fructueux et que chacun se souci sans arrière-pensée et avec humanité du bien commun. L’idéal républicain passe par le respect des lois et règles communes que l’on soit élu municipal ou national. C’est ainsi que nous faisons société.

« Regards d’Histoire » à Pontault-Combault