LE PARISIEN | 26 Nov. 2014

Le schéma régional d’intercommunalité à plus de 300 000 habitants proposé par le préfet de la région Ile-de-France, était lundi encore l’un des sujets de discussion au conseil municipal de Noisiel. Les élus de la majoritésocialiste l’ont rejeté par 27 voix contre 6.

Daniel Vachez (PS), le maire, rappelle « que la loi n’oblige qu’à la création d’agglomérations de 200 000 habitants ». Et il ajoute : « Nous ne vivons pas la ville de la même façon. Je crains qu’une grande agglomération technocratique paralyse les grands projets. » « Nous nous battrons pour une véritable intercommunalité de projet », a renchéri Mathieu Viskovic (PS), adjoint PS au travail et à la tranquillité publique.Mais à Noisiel, il y a aussi des élus qui se prononcent en faveur du projet porté par l’Etat. Parmi eux, Pierre Tebaldini (UDI), conseiller municipal d’opposition. « C’est bien la première fois que je soutiens une loi socialiste, contre les socialistes, s’amuse l’élu. Marne-la-Vallée sera réunie un jour ou l’autre. En 2016 ? En 2020 ? Peu importe ! Tout simplement parce qu’il existe une cohérence à recoller les quatre secteurs de la ville nouvelle : Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), le Val Maubuée, le Val de Bussy et le Val-d’Europe. »

Pour le centriste, les communes de cet immense territoire ont intérêt à « travailler ensemble et tirer profit de [leurs] différences. « On a un pôle universitaire, un autre touristique et une zone agricole, rappelle Pierre Tebaldini. On a intérêt à travailler à un véritable projet pour Marne-la-Vallée. La ville nouvelle peut représenter le tiers du produit intérieur brut (PIB) de la Seine-et-Marne. Certains disent qu’on subit ce changement. Sans cela, on ne fait jamais rien. Trop vite, peut-être mais ça nous oblige à poser les vraies questions. »

Le communiste Jean-Pierre Bardet, quant à lui, a annoncé d’emblée qu’il voterait contre ce projet nécessairement destructeur d’emplois et qu’il demandait un grand débat national sur le sujet.

Noisiel : Le schéma d’intercommunalité géante rejeté